Boite Capteur LuftDaten

Ateliers capteurs environnementaux – Tour de Bretagne

Depuis le printemps 2018, le LabFab a animé plus d’une vingtaine d’ateliers pour fabriquer un capteur de mesure de paramètres liés à la qualité de l’air.

Pour mémoire : http://www.labfab.fr/faire-son-capteur-et-ensuite/

Le modèle construit s’appuie sur le capteur Sensor Community (anciennement Luftdaten).

Ce modèle est libre et convivial car assez simple à assembler. Cet atelier, au delà de l’objet réalisé, est surtout un prétexte pour rencontrer et engager un échange avec des citoyens qui se posent des questions sur le numérique : c’est quoi une donnée ? un objet connecté ? comment connecter un capteur ? comment visualiser les données ? et peut-on les partager ? etc.

Les résultats en terme de données produites sont directement visualisables sur une carte:

https://rennes.maps.luftdaten.info/#8/48.160/-2.927

Fort de toutes ces expériences de médiation durant l’animation des ateliers, nous avons pu améliorer nos techniques pédagogiques.

Nous avons été observés par des chercheurs sur la “captologie citoyenne”. Leurs regards nous ont éclairés et confortés sur la nécessité d’ouvrir très largement les ateliers du LabFab à une diversité de profils. La qualité pédagogique se renforce en puisant dans la diversité des participants les complémentarités à articuler entre elles et qui produisent un apprentissage collectif.

Sollicités pour rejouer les ateliers de construction de capteurs environnementaux, nous proposons un tour de Bretagne avec plusieurs partenaires (indiqués ci-dessous).

Les territoires sont particulièrement intéressés par cette approche pédagogique sur le numérique et par les objets et données produits. Compléter la carte par de nouveaux capteurs permettra d’apporter une connaissance plus précise des caractéristiques de l’air en Bretagne, notamment des déplacements de particules fines. Ces capteurs et données ouvertes seront donc bénéfiques à tous … c’est le principe des #Communs 😉

Grâce à ces capteurs Low Tech et Low Cost (basse techno, bas coût), nous avons pu commencer à hybrider des approches diverses entre les experts historiques sur l’analyse de l’air et des néophytes qui rentrent avec beaucoup de bienveillance dans la démarche. Car la qualité de l’air concerne tout le monde, et particulièrement les personnes les plus vulnérables.

Lorsque nous avons installé les 1er capteurs début 2018, nous n’avions pas de réelles garanties sur la fiabilité des mesures et donc des données. Aujourd’hui, plus de 2 ans après, et avec plus d’une vingtaine de capteurs installés par des citoyens sur Rennes Métropole, nous avons pu valider la qualité des mesures. L’ouverture de ces données fait également réagir les acteurs historiques qui se doivent de se saisir de cette multitudes de sources de captations. Ils doivent aussi penser l’ouverture de leurs données pour permettre des conjugaisons avec les données produites par les capteurs citoyens. Il faut passer dans un mode où les institutions font avec les citoyens. Les ateliers permettent cette mise en  capacité de citoyens et de territoires pour co-produire avec les institutions. Il est donc important de diffuser cette démarche avec une attention particulière en matière de cohésion territoriale à l’échelle de la région car c’est une dimension géographique qui a du sens.

La MCE de Rennes (Maison de la Consommation et de l’Environnement) qui anime l’excellente page du Wiki Rennes Métropole sur les capteurs environnementaux a souhaité étendre à la Région Bretagne la démarche. Car, il subsiste des secteurs non équipés en capteurs et notamment le centre Bretagne.

L’Agence Régionale de Santé accompagne cette démarche au travers d’un soutien adressé à la Maison de la Consommation et de l’Environnement.

Le TiLab (laboratoire d’innovation publique régional) est partenaire. Cette démarche est un terrain pour promouvoir l’innovation publique en Bretagne. Cet atelier est très apprécié par les agents des collectivités car il permet d’aborder par la pratique des notions fondamentales du numérique: Les données, les objets connectés, les licences ouvertes, et aussi les processus de design d’objets et de services et les usages induits. Dans le cadre de la semaine de l’innovation publique (fin novembre), le TiLab accueillera un atelier capteurs.

Les dates des ateliers seront régulièrement mises à jours sur cette page. Ci-dessous les territoires qui accueilleront un atelier et le lien ou contact pour participer. Les partenaires acteurs de ces territoires s’occupent d’inviter les participants.

EN RAISON DU CONFINEMENT, TOUS LES ATELIERS SONT REPORTES.

Janzé (35) , le Jeudi 27 Août, lien à la Fabrique Janzé ;

Iffendic (35), le Dimanche 13 Septembre, au Lac de Trémelin, dans le cadre du Trail des Légendes de Brocéliande ;

Auray (56) , le Jeudi 1er Octobre 18h30, à La Fabrique du Loch ;

Quimper (29), aux Portes Logiques, le 6 octobre 18h30;

Concarneau (29), au Konk Ar Lab, le Jeudi 8 Octobre ;

Morlaix (29), à l’Espace 2D (à confirmer) ;

Vitré (35), le jeudi 22 Octobre, 17h30, au FIVE ;

Saint-Brieuc (22) ;

Carhaix (29) , date en cours de calage ;

Rennes (35), au TiLab, date en cours de calage, ;

Pontivy (56), date en cours de calage ;

Broons (22), date en cours de calage ;

Baud (56).

Les participants à ces ateliers recevront le badge de compétence correspondant au montage d’un capteur de qualité d’air. La LabFab et l’association BUG en s’appuyant sur la plate forme Open-Badge, ont conçu un portail pour promouvoir les échanges réciproques de connaissances: badges.bzh 

Le badge remis: https://badges.bzh/badge/badge-sensor-community/