Interconnectes 2015

De retour des Interconnectés à Lyon

Du 1er au 3 décembre se tenait à Lyon un important événement de partage, rencontre et prospective autour des territoires et du numérique : les Interconnectés. Ce rendez-vous national rassemble chaque année de nombreux élus, techniciens de la fonction publique territoriale, mais aussi des associations, collectifs, entreprises, autour des usages du numérique.
Le Labfab y était allé l’an dernier. En mode commando, avec tout ce qu’on pouvait emmener dans le train. Ce fut une très bonne surprise une fois sur place, et cette année nous avons donc avec plaisir accepté l’invitation qui nous fut adressée ainsi qu’ à Rennes Métropole.

2014 était l’année de la rencontre et de la découverte, mais 2015 a été un cru encore plus intéressant. D’abord, parce que la délégation rennaise ne concernait pas que le Labfab, mais une équipe des services municipaux de la ville de Rennes, menée par Marie-Annick Le Thiec, et lauréate du trophée des territoires innovants avec un projet autour des cimetières.

rennes-interco-winners

Ensuite, parce que le service innovation numérique de Rennes Métropole, impliqué dans le mouvement opendata, avait là bas rendez-vous pour intervenir en table ronde mais aussi animer des ateliers pratiques autour de la donnée en lien avec opendata France, la FING et la Fonderie.

Enfin, parce que la délégation du Labfab elle-même était plus solide, grâce à la participation de Bicéphale, une jeune entreprise rennaise fabriquant des outils facilitateurs en fabrication numérique (et open source), et de Laurent Toutain et Alexander Pelov, maîtres de conférences à Telecom Bretagne créateurs de la startup Acklio, impliqués dans le Labfab, et surtout créateurs du réseau de communication ouvert, neutre et adapté à l’internet des objets LORA.

Nous emmenions avec nous un joli kit open source chinois, le XY plotter de chez Makeblock.cc, pour un assemblage collaboratif, un projet de robot environnemental (le flower breathe), deux imprimantes 3D Mark One de chez Bicéphale, et nos amis de la Fonderie ramenaient pour nous une valise entière de littlebits et des cartes électroniques, capteurs, etc.

screenshot-twitter com 2015-12-06 08-38-18

Nous partagions notre espace avec Youfactory, qui présentait une formation de fabmanager industriel, et l’événement a été riche en rencontres, opportunités de collaboration, mais aussi en enseignements.

En effet, la plupart des fonctionnaires et élus présents ne s’étaient jamais intéressés de près aux fablabs, makerspaces, ou à la fabrication numérique. Mais le programme offrant plusieurs interventions sur le potentiel de ces lieux, communautés et méthodes ouvertes, l’intérêt suscité s’est mis à grandir et… nous étions le seul espace dédié au sujet dans tout le salon 🙂

Quelques points de rencontre fertiles et récurrents entre territoires et fabrication numérique :

  • Les Espaces Publics Numériques (renouvellement des formes de médiation, inter-générationnel, rôle facilitateur de projets, prototypage..).
  • Les Bibliothèques (nouveaux rapports aux publics et nouvelles formes du numérique, co-design, création et partage…)
  • La co-conception des lieux et espaces publics (sprints de prototypage façon Museomix, Gare Remix, BiblioRemix, MaisonMix…)
  • La démocratie dans la smart city (une ville servicielle à l’ère des objets connectés, d’accord, mais démocratiquement reprogrammable ? )
  • L’apprentissage collectif et la collaboration (démocratie participative, intergénérationnel, boucles courtes d’itération)
  • L’économie du partage (ressources mutualisées, “places de marché”, entreprises sociales…)
  • Les services à créer dans la ville maillée de capteurs (entre voisins, stationnement, annonces, etc)
  • L’invention de solutions “soutenables”, durables”
  • Comment travailler, en tant que territoire, avec les fablabs de son territoire ? Avec quelle stratégie ? (Sinon tout apprendre et refaire à côté !)

Cela a permis de partager au terrain des méthodes pédagogiques (assemblage collaboratif d’un traceur réalisé avec succès par Olivier Etienne de La Fonderie) , des outils (kits littlebits, cartes arduino…) , des produits et modèles économiques émergents (Bicéphale et son imprimante 3D open source de qualité professionnelle). Bicephale-interco2015La ville de Dijon, des territoires comme la Martinique, la Guyane, mais aussi des régions, départements et villes ont découvert l’intérêt de travailler en lien avec les fablabs et lieux de fabrication numériques dans une optique territoriale.

En ce sens, la présence de Net Iki, était décisive, ainsi que la notre au titre du fablab étendu de Rennes Métropole. Nous sommes les deux seuls projets en France à parler de “fablab étendu” et à être passés à l’acte depuis plusieurs années en développant une dynamique territoriale fédérant des lieux respectant la charte des fablabs pour déployer de nouvelles formes de participation et d’innovation.

Nous remercions chaleureusement les organisateurs pour leur invitation et leur disons à l’an prochain !

Hugues