skip to Main Content

Fab City Summit Montréal

Du 11 au 14 août derniers, nous participions au Fab City Summit de Montréal, repoussé d’un an et quasi exclusivement en ligne. A cette occasion, un plateau de tournage a été installé dans la salle d’exposition de la Maison des Associations afin de pouvoir répondre aux contraintes de ce que nous souhaitions montrer (*).

Rennes Métropole fait partie du réseau international Fab City et notre participation à cet évènement s’est faite à ce titre sous l’égide du LabFab et grâce notamment au partenariat de longue date entre l’Association BUG et Communautique à Montréal, hôte de la manifestation. Ainsi ont été organisées plusieurs rencontres sur l’usage du numérique à tout propos et sur tous les sujets et nous avons également réalisé des vidéos en amont illustrant le sujet de la Fab City (playlist YouTube ici).

Parmi nos différentes participations à distance au Fab City Summit, nous avons organisé une table-ronde intitulée “Le numérique c’est pas automatique”. Nous avons donné la parole à Pierre Jannin (conseiller municipal à la ville de Rennes, délégué au numérique et à l’innovation), Norbert Friant (responsable du service numérique de Rennes Métropole), Régis Chatellier (chargé d’études prospectives à la CNIL), Richard De Logu (directeur de l’Association BUG) et Elisabeth Lehagre (présidente de l’Association BUG). Cette discussion est introduite par un propos d’Hubert Guillaud (rédacteur en chef d’Internet Actu) sur le délire calculatoire et la “dark city”.

Retrouvez également la présentation du jeu Fab Citizen par Richard De Logu :

Le projet de capteurs citoyens a été présenté par Norbert Friant sous forme d’atelier expliquant le montage du capteur de mesure de la qualité de l’air :

Nous avons par ailleurs remarqué quelques interventions très intéressantes en lien avec nos préoccupations, tant sur les usages numériques [https://www.theglassroom.org] que sur la construction 3D [https://wikkelhouse.com].

(*) Remerciements à Luc de La Selle (https://www.letempsreel.com/) pour le plateau technique et la réalisation en direct ainsi qu’à Anthony Cocherie (https://ouestlab.fr/) pour l’aide apportée ainsi que la réalisation du Making of :

 

Back To Top