COVID-19 | Makers bretons unis : consultez nos articles
Photo Maylis Haegel

Jules, 13 ans et déjà maker

« La Mascotte nationale », c’est le surnom de Jules, un petit homme de 13 ans plein d’énergie, qui depuis avril dernier, passe ses mercredis après-midi au LabFab de la Maison des Associations. « Dès que je peux venir, je viens ! Je suis un vrai bidouilleur » raconte-t-il. Elève en 4ème au Collège Rosa Park de Rennes, c’est au FabLab que Jules se sent le mieux.

Il a grandi dans un milieu technologique, son père étant informaticien. « Mon père m’a toujours beaucoup parlé des FabLabs, mais concrètement, j’en avais jamais vu ». Alors, lorsque son père a coordonné l’événement Maison Mix à la Maison des Associations, organisé par BUG en avril dernier, Jules l’a accompagné, et il est « tombé amoureux » du lieu. Avec des compétences en programmation et en conception déjà très pointues pour son jeune âge, Jules voudrait faire un métier « derrière un PC ». Ou alors, « être manager d’un FabLab ». Il utilise la découpeuse laser pour créer des petits objets, et même pour réaliser des projets d’art plastique pour le collège.

Entre sa passion pour le char à cerf-volant, l’escalade et les jeux-vidéos, Jules aime bien « faire le professeur ». Au FabLab, il n’hésite pas à proposer son aide pour expliquer le fonctionnement de telle ou telle machine. D’ailleurs, il va bientôt animer l’atelier ARDUINO des enfants. Jules est un garçon étonnant de maturité pour son âge, même s’il avoue avoir la tête en l’air. « Je m’entends mieux avec les adultes que les enfants » avoue-t-il. Avec Thomas, le manager du Fablab, ils sont devenus amis. Au LabFab de la MDA, Jules se sent à l’aise.

Photo Maylis Haegel

Maylis Haegel

Maylis Haegel est étudiante en dernière année de Journalisme. Elle s’intéresse aux gens qui font bouger les choses. Pour Sciences Po Rennes, elle réalise un enquête sur les lieux de fabrication numérique de la capitale bretonne. De temps en temps, un nouveau portrait pour découvrir des hommes et des femmes ambitieux, leurs projets, et leur manière de concevoir le monde.