Bee Manchester

LabFab à Manchester

L’abeille travailleuse est le symbole de la ville de Manchester…

« Be the Bee »

Et bien justement, le butinage fait partie des 4B du modèle rennais :-))

Mi-janvier une délégation de Manchester est donc venue à Rennes participer à une journée co-animée par le LabFab sur les objets connectés au service d’un réseau d’énergie distribué : https://pad.lamyne.org/s/201801_BootCampRennes# .

Le collectif Open Data Manchester participait à cette visite à Rennes. ODM a été rencontré en 2013 à Namur: Le LabFab et OpenData Manchester avaient été invités à présenter leurs actions devant des acteurs économiques et associatifs de Wallonie et participer à la co-création d’un plan de transformation avec le numérique, donc déjà #TransfoNum #Data #IoT :-))

Car, depuis déjà plusieurs années le collectif Open Data Manchester a élargi son champ d’investigation au-delà de l’ouverture de jeux de données.

« Open Data Manchester is an association for people who are interested in realising the potential of data to benefit citizens, business and public bodies in Greater Manchester and beyond. »

Dans le cadre d’EuroCities, Open Data Manchester et Rennes Métropole se sont rencontrés à plusieurs reprises pour partager leurs expériences.

Puis, à l’occasion d’un événement animé par l’Association BUG, Open Data Manchester est venu à Rennes en octobre 2015 pour observer le déploiement du réseau expérimental d’objets connectés : LoRa Fabian. Ce fut un moment particulièrement intense avec en plus la présence d’une délégation de Montréal, histoire de bien butiner entre Métropoles qui font leur miel d’expérimentations avec le Numérique et les citoyens.

Au-delà de l’observation, ODM est reparti avec une liste de projets à monter en #commun avec Rennes et le LabFab et surtout …avec une antenne LoRa de notre fabricant local KerLink :-))

L’abeille travailleuse est donc bien le symbole de la ville de Manchester…

Retenu fin 2017 dans le cadre d’un programme européen, ODM a souhaité inviter le LabFab à Manchester pour prolonger nos échanges, et marquer le lancement d’un projet de bâtiment connecté. Il s’agit d’un espace de travail partagé qui accueille ODM et quelques autres collectifs.

L’espace de travail partagé, très design, situé dans le centre de Manchester se trouve à proximité immédiate de nombreuses attractions touristiques telles que le Royal Manchester Theatre, la cathédrale de Manchester ou encore Picadilly Station, la gare centrale de la ville.

« This is the place to Bee »

 

« Construire le consentement » est le sujet porté par ODM, et donc l’immeuble accueillant l’espace de travail partagé sert de terrain d’expérimentations.

«The Knowable Building Framework» vise à créer un modèle de consentement pour le partage des données de performance des bâtiments à partir d’un réseau de capteurs installés dans un immeuble contenant des espaces de travail dans le centre de Manchester. Le projet est soutenu par l’Open Data Institute: https://theodi.org/article/the-odi-launches-three-collaborative-data-innovation-projects-between-the-uk-and-france/

Le capteur en image ci-dessous est fourni par SensorStream. Il mesure la température, luminosité, humidité et l’occupation dans une pièce.

Si l’objectif cible est vertueux en essayant d’abaisser l’empreinte environnemental du bâtiment, il n’en subsiste pas moins quelques craintes. Le débat est animé entre la vingtaine de participants issus du territoire mancunien.

L’idée de partager des données même si elles ne sont pas en mode “open data” peut sembler inquiétant pour plusieurs organisations (gestionnaire du bâtiment, industriels des capteurs, entreprises utilisatrices, …) et aussi pour les citoyens qui pourraient se sentir observer à outrance. Un juste équilibre est à formuler. Qu’accepte-on individuellement de divulguer au bénéfice d’une amélioration collective ? Quel « contrat » entre les utilisateurs et les porteurs de solutions techniques ? … et #RGPD ? (règlement général sur la protection des données, applicable fin mai 2018).

Don’t worry, Bee happy !

Ces questionnements font échos aux échanges vécus à Rennes lors de la venue du collectif DAISEE sur l’architecture distribuée des réseaux d’énergie et que tout projet autour de la coprodution de données devrait aborder.

Le résumé produit (en français) par ODM: http://www.opendatamanchester.org.uk/#french

Les acteurs présents dont l’autorité locale (Manchester Council) sont particulièrement séduits par le modèle LabFab en réseau mis en œuvre sur Rennes Métropole. L’animation de diverses communautés autour du label LabFab permet de multiplier les opportunités de se rapprocher des citoyens et de développer ou transformer avec le numérique des services avec eux. Car cet enjeu , #CivicTech, demeure aussi un objectif à atteindre pour Manchester qui se cultive sur du long terme dans un esprit “Happy Culteur”.

Bref, très intéressants échanges à poursuivre avec Manchester !

@NFr21

(photos: NFr21)