Le Lab Fab sur Viva-cités

Du 29 septembre au 7 octobre dernier se tenait Viva-cités, un événement organisé par Rennes Métropole. Durant 10 jours, le village numérique n’a pas désempli, les habitants ont rendu le numérique vivant sur Viva-cités.

Le Lab Fab a déménagé au Liberté, esplanade Charles De Gaulle, mais pourquoi Le Lab Fab y était ? Le Lab Fab est un espace ou les citoyens sont les acteurs de l’innovation. Il avait donc toute sa place dans le Village Numérique. Entre créativité, bidouille et bonne humeur, le Lab Fab a été représenté et animé par une vingtaine de personnes tous les jours, ainsi que les associations PING de Nantes, le Jardin Moderne, et John Lejeune, qui ont animé des ateliers de Circuit Bending et de soudures. Quelques centaines de personnes sont venues souder et participer aux ateliers, pour preuve, il y a eu rupture de stock des pins robot rouge aux yeux clignotants.

 

 

 

 

 

 

Parallèlement à ces animations, les écoles sont venues participer à des ateliers proposés par l’association BUG et la Ville de Rennes, qui ont permis aux petits comme aux grands de découvrir le monde de l’électronique libre tout en s’amusant.

” Le plus intéressant c’était l’informatique avec les imprimantes 3D” dit un élève de CE2/Cm1 de l’école Torigné.  ” Si on fait un sifflet, on pourra siffler dedans”, rétorque un de ses camarades.

” Tous ce qui est manipulation, ici ça leur permet de faire  , et ça change un peu de l’école, il peuvent utiliser un variateur, des vibreurs, de pouvoir démonter facilement.” Explique le professeur des écoles de la classe de CE2/CM1 de l’école Torigné.

Les animateurs du lieu ont pu constater l’intérêt qu’ont suscité les machines. Certains peuvent témoigner de l’enthousiasme du public face à la découverte de ce lieu.

” On a des cas de papas qui reviennent deux ou trois fois, ils ont des projets, ils reviennent poser des questions et au bout d’une semaine ils ont fait avancer leur projet.” […] ” On fait du cas par cas”, ” L’intérêt le plus important de cet événement ce sont les rencontres. Des ressources super précieuses.” “Tous les réseaux ne communiquent pas les uns avec les autres et sur des événements comme celui là on a le temps de s’apporter des choses.” Dweez, développeur et animateur  de l’association BUG.

Claude, biochimiste de la santé. “Mon projet c’est de faire un détecteur de métal, et je cherchais un oscilloscope, ça me fais plaisir de revenir dans l’électronique et l’informatique. Le hasard m’a amené ici. J’aurais trouvé une autre solution pour trouver un oscillo, mais autant venir au Lab Fab pour avoir d’autres opportunités.” […] “C’est le savoir faire du monde industriel qui est à la portée du particulier”.

Cet événement a permis à tous des rencontres, des échanges entre des passionnées, des curieux, des amateurs, des étudiants. Nous vous invitons à venir au Fab Lab nous rencontrer pour de plus amples présentations et démonstrations.