Le LabFab a répondu à l’appel à projets FabLab du Ministère

Le LabFab de Rennes a donc déposé un dossier pour répondre à l’appel à projets lancé par le Ministère du Redressement Productif sur les FabLab :

http://www.dgcis.gouv.fr/files/files/directions_services/secteurs-professionnels/aap/fab-labs/appel-projets-Fab-labs-2013-cahier-charges.pdf

C’est l’association BUG (http://www.asso-bug.org/ ) , co-fondatrice du LabFab qui porte la réponse avec l’École Européenne Supérieure des Arts de Bretagne (@eesabrennnes ) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de rennes (@CCIrennes).

Nous tenons à remercier tous les soutiens très spontanés que nous avons reçus et annexés à cette candidature :

La Cantine numérique rennaise (@lacnr),  Télécom Bretagne (@TelecomBretagne) , SnootLab (@snootlab) , @HervChristophe1 (Direction Régionale Orange) , ImaginationForPeople (@IPvoices) , @Bertier_Luyt (FabShop) , @rseltrecht (Selten), @Laumic (Studios AMA) , @LaNovosphere (La Novosphère) , @antonydbzh (Les Petits Débrouillards) , @CamilleBosque (Camille, PhD student Makerspaces FabLabs) , PennTic (JL Philouze), Cercle Paul Bert, Association AMSIC-Maison des Squares , ENS Rennes, ville et Agglo de Rennes, …

(…Avec la certitude d’en avoir oubliés…ils se reconnaîtront et qu’ils m’envoient un message pour corriger cet oubli).

Ces soutiens sont nombreux et très représentatifs de la pluralité des publics déjà conquis par la LabFab de Rennes et ayant des envies de projets collectifs. On y retrouve des grands groupes, des PME, des start-up, des associations, des écoles, des institutions, des collectivités, …etc.

Notre dossier présente les actions conduites par le LabFab qui vise à développer un projet global de territoire autour de la fabrication numérique, tant dans ses aspects économiques, techniques, intellectuels, sociaux.

Appuyé sur 1 an et demi de fonctionnement, l’expérience des porteurs du LabFab amène à présenter des pistes d’actions en lien avec le secteur économique.  Cet espace animé par une communauté d’experts dans des domaines très divers bouscule les modèles de notre système économique. De nouveaux types de relations ont émergé avec le numérique. Ces croisements fertiles entre des acteurs complètement hétérogènes font le territoire : particuliers, associations, artistes, entreprises, grands groupes, institutions, chercheurs, …etc. Nous sommes convaincus du potentiel de croissance du LabFab de Rennes qui devrait constituer, à moyen terme, un maillon conséquent du développement économique du territoire.

PJ : la synthèse de la réponse à l’AAP du Ministère :

resume_projet_labfab1