Mondriannautique

Route du Rhum : avec les makers nautiques

rhum1

La foule autour des stands sur la journée numérique de la route du Rhum.

 

Rennes Métropole et Saint-Malo agglomération, alliées pour soutenir l’aventure du skipper Gilles Lamiré sur la Route du Rhum 2014, organisaient ensemble une journée numérique le mardi 28 octobre 2014 dans le village de la course, le long des pontons.

Relié à plus de 50 lieux de fabrication numériques via listes de diffusion, et évidemment concerné par la mer, le Labfab a proposé de faire découvrir et de promouvoir plusieurs projets passionnants combinant fabrication numérique et nautisme. Une première réunion s’est donc tenue avec les deux collectivités, le Pôle de compétitivité Images et Réseaux, Digital Saint-Malo, mais aussi l’équipe du projet Lab-REV.

Nous avons assez rapidement convenu de construire une journée combinant animation-découverte des techniques de fabrication numérique pour le grand public, présentation du potentiel d’innovation de futurs “fablabs nautiques”, recrutement de mécènes et sponsors pour les projets émergents, et communication au service des makers nautiques.

stand1

Montage des stands – ici celui du Labfab et des makers nautiques

La journée fut donc l’occasion de se partager le travail en saisissant l’occasion et la tribune proposée par les deux territoires, avec les amis du Fabshop, organisateurs de la première Maker Faire l’an dernier sur place, et installés à Saint-Méloir juste à côté.

bertierlabfab

Bertier Luyt, fondateur du Fabshop et organisateur avec son équipe des “Maker Faire” de l’hexagone.

Les stands découverte et démonstration : Labfab + Lab-REV + Nav Lab + Fabshop

Beaucoup de monde évidemment, par un temps parfait (vent et soleil) et donc beaucoup de questions, mais aussi des échanges et des découvertes passionnantes. Voici quelques unes d’entre elles :

  • Impression 3D à base de PET (plastique des bouteilles d’eau)
pet-print

Un rêve devenu réalité : bouteille plastique/éclats purifiés/copeaux/filament/requin imprimé en 3D à partir du plastique. LIMAT/CREPP/Lab REV.

  •  Centrale de navigation
GPS

Centrale de navigation open-source.Raspberry Pi+GPS+découpe laser. LAB-REV/Labfab.

  • Haute précision
fabshop

Impression 3D de haute précision : le bracelet montre est imprimé en une passe avec toutes les sections articulées. Le Fabshop.

  • Elle imprime en mer !
mondriannautique

La première imprimante 3D nautique open-source capable d’imprimer en mer avec la gîte est née ! Lab-REV/Open Edge.

  • Accastillage imprimé en 3D.
accastillage

Impressions 3D de pièces d’accastillage. Le prix de l’emmagazineur de voile est divisé par…100. Lab REV/LIMAT Lorient.

  • Scan 3D
hary

Julie Hary du Pôle Images et Réseaux scannée en 3D en moins de 10 mn par Mathieu (fablab de Brest). On l’imprimera à Rennes.

 

Matthieu, du fablab de Brest, et Bruno Messin, du Nav-Lab d’Antibes, ont également participé. Quand on sait que le projet du Lab-Rev est épaulé par le fablab de Lorient (CREPP), celui de Saint-Nazaire (coucou Théo), de Rennes et de Nantes (Plateforme C – Ping), on voit que la thématique regroupe  un réseau d’acteurs déjà opérationnel.

Le plateau TV Rennes 35

A 15h00, et après quelques sautes d’électricité, nous avons stoppé les machines pour accueillir les amis de la chaîne locale “à la plus grande audience cumulée de France”, TV Rennes 35. Bertier Luyt, mais aussi Bruno Messin (Nav Lab, Antibes), Adrien Marchandise (Lab-REV) et d’autres ont pu expliquer pourquoi et comment mettre de l’innovation frugale et ouverte dans le nautisme. Ce fut aussi l’occasion de parler émissions et fabrication numérique avec Dominique Hannedouche, directeur de la chaîne, que nous devons revoir sur ce point 😉

Les conférences du soir

frechin

Jean-Louis Fréchin dans la conférence pleinière du soir.

 

Une belle tribune a été offerte avec des invités de marque à partir de 18h00 dans un espace de conférence et d’exposition situé sous chapiteau. Jean-Louis Fréchin, célèbre designer fondateur de Nodesign, innovateur, et commissaire général de Futur en Seine, était présent pour parler de l’hybridation des cultures et techniques. Il faut savoir que Jean-Louis est aussi parrain des Fabriques du Ponant et administrateur des Petits Débrouillards.

Nous remercions chaleureusement les personnels des agglomérations de Rennes et Saint-Malo pour leur excellent accueil, ainsi que Julie Hary et le Pôle de Compétitivité Images et Réseaux. Tous ont co-organisé et permis ce regroupement de forces. Notre petit doigt nous dit que les makers nautiques, déjà épaulés par les internautes, devraient pouvoir trouver plus facilement et prochainement des mètres carrés pour ouvrir les premiers fablab nautiques sur la côte Atlantique 🙂

Hugues