skip to Main Content
PPE Au Blolab

Makers Nord Sud tisse la santé ouverte entre la Bretagne et l’Afrique de l’Ouest

Au mois de mars 2020, durant le premier confinement, alors que les collectifs de couturières, de makers, et les fablabs se mobilisent pour produire et distribuer des équipements de protection contre le coronavirus, une alliance originale se créée entre les mondes pour rassembler les énergies et développer l’horizon d’une santé ouverte : le projet Makers Nord Sud est né !

Ce projet vise à faciliter, démontrer et déployer la capacité des fablabs des pays d’Afrique francophone à concevoir, fabriquer, distribuer, accompagner et améliorer des solutions de santé de manière légale, en partenariat avec toutes les forces intéressées. Il rassemble le Réseau des Fablabs d’Afrique de l’Ouest, le Réseau Français des Fablabs, l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, JOGL, le fablab de Montpellier, et plusieurs acteurs bretons et rennais.

Le Réseau Bretagne Solidaire porte en tant que personne morale le projet, gère les fonds, constitue les dossiers de financement et fait bénéficier les makers de son expérience dans les relations internationales et les solidarités. Indiens Dans la Ville, fondateur de l’Atelier Commun à Rennes, porte le volet Precious Plastic (transformation de déchets plastiques en matériau de fabrication). My Human Kit participe au projet et apporte son expertise dans la recherche ouverte et les collaborations avec les acteurs de santé dans le registre du handicap.

Schema opensante – CC BY SA H.Aubin – S.Zadrozynski

Ce projet se découpe en plusieurs étapes : financer l’équipement de fablabs d’Afrique de l’Ouest en démultipliant leur capacité de production, notamment par l’installation de découpes laser, d’outillage. Puis lancer l’invention, la fabrication et l’utilisation d’une machine precious plastic adaptée aux contraintes locales.

Enfin, expérimenter, à l’instar de processus créés durant la crise du coronavirus en France, une chaîne complète reliant besoins en matériel, conception d’objets libres, mesure et validation clinique, autorisation légale, fabrication à proximité des lieux de soin, et usage dans la société civile et dans les lieux de soins.

Ce projet a été soutenu par la Fondation de France et la Ville de Rennes durant l’été 2020, ce qui a permis l’équipement du Senfablab de Dakar et du Blolab de Cotonou (deux découpes laser), et va permettre celui du Donifab de Bamako au Mali.

Decoupe laser arrivant à Cotonou
Arrivée de la découpe laser à Cotonou en décembre 2020. Photo M.Agbayazon – Blolab.

AMSSO : Alliance Makers Scientifiques en Santé Ouverte, le 17 février 9h15-16h00 (GMT+1 = heure française).

Inventer une santé ouverte avec des processus opérationnels et un cadre légal nécessite de relier le monde des soignants, celui des chercheurs, des makers, et des autorités locales.

C’est pourquoi le projet Makers Nord Sud et l’Institut de Recherche et développement organisent le 17 février 2020 une première rencontre entre scientifiques, fablabs et chercheurs autour de la santé ouverte. Elle est gratuite et rassemblera scientifiques, ONG, fablabs francophones actifs en France et sur le grand continent.

Flyer AMSSO1
Affiche M.Rouleaud – Reseau Bretagne Solidaire.

Nous encourageons les chercheurs, makers, soignants et professionnels de santé intéressés par le partage non exclusif de solutions permettant de prendre soin les uns des autres à participer : inscription gratuite mais obligatoire par ici.

Parmi les conférenciers invités : Roman Khonsari de l’AP-HP (projet covid 3d), Thomas Landrain, fondateur de JOGL, Nicolas Huchet aka Bionicohand, Medard Agbayazon, président du ReFFAO et fondateur du Blolab (Bénin), Alice de Cointet du Réseau Bretagne Solidaire, Hugues Aubin du Réseau Français des Fablabs et du Climate Change Lab.

Le Labfab se réjouit de voir les prolongements internationaux des actions de ses membres et l’implication des acteurs bretons pour inventer le partage et la solidarité : participez !

Back To Top