COVID-19 | Makers bretons unis : consultez nos articles
Visuel2 Operamorphose

OpéraMorphose 2020

Le vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 septembre prochain aura lieu, à l’Opéra de Rennes, l’évènement OpéraMorphose.

Le LabFab via l’EduLab Rennes 2, et notamment Tony, est partenaire dans le montage et l’animation de cet événement créatif. Les Makers sont bienvenus !

OpéraMorphose, c’est quoi ?

C’est un marathon créatif de 3 jours pour explorer de nouvelles expériences artistiques et questionner l’opéra en le confrontant aux enjeux sociétaux et contemporains ainsi qu’aux nouveaux usages du numérique.

C’est une rencontre entre des passionné.e.s de 3 univers différents qui se croisent rarement : les artistes et les professionnel.le.s qui font l’opéra au quotidien : chant, composition, interprétation musicale, danse, mise en scène, décors, costumes, régie lumière, son et plateau… les artistes et les professionnel.le.s d’autres disciplines : cirque, danse, théâtre d’objets, marionnettes, arts visuels, univers 3D, jeux vidéo, séries, slam, arts de la rue, performance… les professionnel.le.s et «ingénieux» du codage, du développement, du community management, des labfab, des modes agiles ouverts et horizontaux …
Et c’est une collaboration pour encourager le partage, l’innovation et la recherche. Elle illustre la volonté de l’Opéra en général, et celui de Rennes en particulier : un lieu ouvert à tou.te.s, en perpétuelle évolution et qui interagit avec son environnement et son époque.

Cette initiative rejoint complètement les enjeux portés par le LabFab: démocratiser au maximum des domaines qui pourraient sinon rester cloisonnés à un cercle d’experts. Avec la participation des Makers, l’objectif est donc double, d’une part de croiser des communautés pour aller rechercher dans la diversité les idées nouvelles et d’autre part de passer rapidement aux prototypages de solutions.

La thématique : Opéra et Liberté

De Don Giovanni à Carmen en passant par Les Noces de Figaro, Iphigénie en Tauride ou La Traviata, pour ne citer que quelques «tubes», l’Opéra a souvent chanté la quête d’un personnage : son désir d’affranchissement, sa lutte face aux conventions sociales ou à la fatalité. Au cœur de l’opéra, la question de la liberté, celle du personnage. Celle aussi d’un genre, qui n’a cessé durant 5 siècles de se réinventer, de s’hybrider, de voyager, d’évoluer. Dans une époque où les citoyens demandent avec force d’infléchir le récit politique (écologie, égalité des genres, citoyenneté, critiques du capitalisme…), à l’heure aussi où le cours de nos existences est profondément bouleversé par le confinement et où nos libertés sont remises en causes (droit de se mouvoir librement), la question de la liberté résonne avec force.

Comment inviter l’art à s’emparer de cette question ? Comment peut-il nous aider à réfléchir et à traverser cette épreuve ? Comment cette interrogation peut pousser l’Opéra à se réinventer dans sa forme même tout autant qu’à nous réinventer nous-même ? Réinventer le fond, tout autant que la forme : Jusqu’où ? Avec qui et comment ?

OpéraMorphose : mode d’emploi

4 équipes pluridisciplinaires vont se constituer en mélangeant connaissances, compétences et savoir-faire.

Au sein de chaque équipe, tout le monde est sur un pied d’égalité et personne n’est au service d’un.e autre. Cela permet de libérer et de partager réellement la créativité en décalant les pratiques des un.e.s et des autres.

RDV fin septembre pour participer à cet événement créatif, Renseignements complémentaires et inscriptions: https://www.opera-rennes.fr/fr/evenement/operamorphose