Les bijoux du Hérisson

Féministe et passionnée par les questions de sexualités et de corps, j’avais envie de travailler autour du clitoris. Depuis quelques temps déjà, des recherches et contre-discours se développent autour de cet organe du plaisir, montrant que ce qui est visible n’est que la partie émergée de l’iceberg : deux paires de bulbes très innervés et vascularisés la complètent en interne, entourant le vagin, pour une taille totale d’environ 10cm. J’avais envie de plus diffuser cette vision complète et complexe du clitoris.

Sur suggestion de ma mère, Claire, que je remercie beaucoup pour son aide (c’est elle qui a imprimé les nombreux premiers clitos que j’ai customisé), je me suis mise à faire des bijoux (broches et boucles d’oreilles) à partir de clitoris imprimés sur imprimantes 3D. Ils sont visibles sur mon tumblr. Le bijoux sont vendus à prix libre (ce qui comprend la gratuité), avant tout à mes proches et à leurs ami·es. Je m’appuie sur le modèle de clitoris en 3D développé par Odile Fillod et Philippe Consentino, disponible ici : http://carrefour-numerique.cite-sciences.fr/fablab/wiki/doku.php?id=projets%3Aclitoris (il s’agit de la version 2).

Ce modèle 3D a l’avantage, en plus d’être rapide à imprimer, d’avoir un “arrière” qui est plat, ce qui me permet de le coller sur plusieurs supports. J’imprime en général trois tailles différentes : avec un facteur de réduction de 0,4 (pour les broches), 0,35 et 0,30 (pour les boucles et certaines broches). Une fois imprimés, je ponces les clitos avec un papier ponce doux, je les peints avec du vernis à ongle à paillettes, puis les monte en bijoux (collage d’un fond métallique et montage sur chaînette et accroche de boucle d’oreille, ou support de broche). Il m’arrive de rajouter des perles, selon l’inspiration. Le matériel pour la fabrication des bijoux vient de différents magasins et de boutiques en ligne.

Porteur : A-lys Hérisson

Tumblr : https://alysherisson.tumblr.com

Mail : herisson at poivron.org