Case

Rennes, Shenzen, Paris, Lyon, Rennes

Quelques mots pour partager les différentes actions menées par l’équipe du Labfab depuis les deux dernières semaines, assez riches en contacts et donc en opportunités de projets.

Rennes : participation à la venue d’Axelle Lemaire avec la French Tech Rennes le 5 décembre

soudureLe baptême de soudure d’Axelle Lemaire

Nous avons eu la chance de pouvoir présenter les actions du lab à la secrétaire d’Etat chargée de l’Economie Numérique, à l’invitation de Rennes Métropole et de la French Tech, et avec une vingtaine d’entreprises. Toutes les facettes du Labfab étaient représentées par des porteurs de projets venus avec des prototypes et démonstrations.

Les espaces publics numériques rennais, représentés par Pierrot et Thibault (Maison de Quartier de La Touche, Cercle Paul Bert Ginguené), ont présenté des objets réalisés avec les habitants des quartiers, et expliqué leur démarche de médiation. Richard Delogu, directeur de l’association Bug, a démontré la dimension citoyenne du Labfab étendu. John Lejeune a fait faire à la secrétaire d’Etat son baptême de soudure, l’équipe du #MOOCFAB (Laurent Mattlé et Valérie Vergez) ont été les ambassadeurs du plus grand cursus de fabrication numérique en langue française. Ensuite venaient des porteurs de projets et d’entreprises nouvelles gravitant autour du lab comme Bicéphale (Lee Roy Gruel et Philippe Pacotte), travaillant désormais avec Image ET, mais aussi des acteurs comme Ecrew and vis, Filimprimante3D, Co-course, Penntic, eux -même ayant embauché des designers fréquentant le Lab comme Lucie Le Guen, Bérangère Amiot…

La belle cravate de Laurent Toutain (projet Lora FABIAN)

  Ce fut l’opportunité de rencontrer  d’autres entrepreneurs audacieux et passionnants de l’écosystème numérique rennais (42 projets rassemblés pour la matinée) et de faire de fructueuses connexions. Le bâtiment du Mabilay semble avoir un très bon karma pour y faire de beaux projets !

Shenzen

szidf Deux membres de l’équipe du Labfab étaient pendant ce temps à Shenzen dans une délégation de makers français rassemblée par le collectif Interfabs au SZIDF : Baptiste Gaultier et Pierre-Alexis Ciavaldini. Leur voyage a été rendu possible grâce au soutien et à l’audace de Telecom Bretagne et de la Novosphère, que nous remercions. Merci à Emmanuelle Roux (Interfabs, Faclab) pour l’opportunité !

osv1Open Source Vehicule / un projet majeur

Nous les remercions d’autant plus que le séjour a été très fructeux, avec une rencontre organisée chez Seedstudio un des leaders mondiaux de l’électronique, et une autre avec le numéro un de l’immobilier en Chine, le groupe Vanke. Quand nous parlons de rencontre, c’est en comité restreint avec les dirigeants de ces structures en personne, et en compagnie d’un aéropage de personnalités d’envergure internationale, telles que : Lyn Jeffery (Institute for the Future, USA),  Silvia Lindtner (University of Michigan, Hacked Matter, USA), Emmanuelle Roux (SC21 and Interfabs, France), David Li (Xinchejian hacker space, China), Francisco Liu (Art Makers’ Garden, China),  Simone Cicero, (OuiShare and OSVehicle, Italy), Tomas Diez (IAAC, Smart Citizen, Barcelona). L’association du Labfab sur deux projets de grande envergure est en discussion, et pour résumer, certains industriels et porteurs de projets sont très ambitieux pour croiser leurs métiers avec les méthodes des fablabs et makers… Bien plus en Chine qu’en France !

 

Paris

 

  Nicolas Huchet, alias Bionico, partait pendant ce temps-là sur Leweb à Paris avec le moniteur du Labfab Corentin Le Bris où ils ont retrouvé notre ami Gael Langevin (Inmoov) pour avancer encore les progrès sur la prothèse de main open source qui sera montrée à Bombay début janvier. Grâce à tous, et au renfort puissant du Hackerloop, la main inmoov 2 a été connectée avec succès au bracelet Myo, ouvrant encore de nouvelles perspectives pour la réalisation d’aides techniques au handicap.

Lyon

Corentin a ensuite pris le train pour rejoindre les Interconnectés où Norbert Friant et votre serviteur assuraient à la fois la participation de Rennes Métropole et un fablab temporaire dans le village de OuiShare. Ce fut l’opportunité de rencontre la Fabrique des Objets Libres, mais aussi de rencontres nouvelles et très intéressantes, notamment avec Matteo, Francis Jutand, Josep Ramon Ferrer de Barcelone, Ulule, la SCOP la Péniche…

  Une trés belle édition qui fut l’occasion de faire découvrir la fabrication numérique à beaucoup de territoires français et d’échanger des modèles de développement avec des structures émergentes et prometteuses comme le TUBA. Au final, nous sommes revenus avec le label d’or “Territoire innovant” décerné à Rennes Métropole pour le projet “Empreintes de mouvement” porté par la collectivité, Orange, l’IAUR. Transporter un fablab dans le train ne fut cependant pas de tout repos 🙂

 

Rennes

Tandis que nous étions dans le train, Richard, Thomas, Laurent et John venaient de recevoir la découpeuse laser qui équipera le nouvel atelier du Labfab à la maison des associations et suivaient une formation afin de la prendre en main. L’ultimaker 2 est aussi arrivée cette semaine, et la saison 2 du MOOC a été lancée par Baptiste et l’équipe. Une petite réunion avec nos partenaires sur le projet MaisonMix plus tard, nous arrivons au vendredi qui précède la fermeture de l’école, mais enfin tous réunis à Rennes, pour l’openlab d’aujourd’hui déjà riche de rencontres à la mi-journée (un chercheur en neuro-sciences venu du MIT, une modiste, une interview pour un podcast suisse,un test de scan 3D, un projet de remorque open source…), et un entretien avec des étudiants de l’Institut de Sciences Politiques de Rennes.

Evidemment, chacun de ces voyages a pour objectif de ramener chez nous de beaux partenaires. Nous en avons trouvé !

Hugues