Vignette Une

Retour sur la #3dprintparty des 30 et 31 janvier

Jeu d'échec imprimé en stéréo-lithographie

Nous étions une douzaine d’exposants, passionnés, artistes et entrepreneurs,  rassemblés ce week-end dans les locaux d’Epitech, école d’informatique bien connue du Labfab,  pour nous rencontrer et partager avec tous une exploration-découverte autour de l’impression 3D lors de la première 3dprint party rennaise co-organisée par Epitech Rennes et le Labfab.

Une première édition exploratoire, qui se voulait de poche mais a finalement pris un peu d’ampleur conviviale avec près de 200 visiteurs de tous âges et profils, plus de 12 modèles de machines, un montage collaboratif, des objets inédits et de trés beaux échanges.

Sans titre

Plusieurs machines ont été réparées ou mises marche, notamment une imprimante 3D aux pièces totalement “faite à l’ancienne” par un retraité, André, et une prusa i3 assemblée durant tout le week-end avec le public.

Lampe rues de Rennes

Le collectif Indiens Dans la Ville a encore frappé trés fort avec entre autre son traceur suspendu, une lampe aux faces extrapolées du plan de rues de Rennes, une sarbacane meurtrière et des modules d’assemblages de petits tasseaux de bois très astucieux.

Des porteurs de projets de fablabs (Saint-Malo, Dol, Amanlis), une équipe du repair café, des familles de curieux et des animateurs d’espaces publics numériques sont venus partager plaisir, créativité et expertise ainsi que des professionnels dotés de compétences de prototypage fines (impression 3D de grande taille, mécanique et usinage,  moulage résine, etc).

Tout le monde, y compris les entrepreneurs locaux (voir billet précédent), a mouillé sa chemise pour vulgariser, démontrer, partager avec tous.

Le labfab espère que cette édition en appelera d’autres, et remercie tous ceux et celles qui ont dédié la totalité de leur week-end à cet événement participatif, en premier lieu l’équipe et les étudiants d’Epitech, qui fédérés derrière Fabrice Helsing et Guillaume Collet (aka @bilouweb) ont véritablement assuré accueil, orientation et assistance technique.

Lampe-fusée "tintin"

Un petit clin d’oeil affectueux à Yann, inventeur de la BZH End, grand bidouilleur devant l’éternel, qui s’est révélé un bateleur incroyable avec ses prototypes (deux machines auto-construites, un scanner 3D DIY et une fusée…) et a drainé la foule avec nous lors du pic de fréquentation de samedi après-midi. Pas de doute, il est mûr pour se confronter à de grands événements.

Un moment exploratoire comme on les aime, où débutants, experts et “imagineurs” ont tous pu se rencontrer, partager et échanger.

Le Labfab et Epitech remercient leurs partenaires : Telecom Bretagne, Bicéphalel’Association des Auto-entrepreneurs et Indépendants de Bretagne, le collectif IDLV, Filimprimante3DAtlantique Composants, Protype 3D et la Bibliothèque de l’Université de Rennes 1 pour le OFF du 28/01.

A quand la prochaine ?

Hugues